La première société Suisse facilitant l’intervention de Physiothérapeutes directement en entreprise.

Qu’est qu’un Trouble MusculoSquelettique (TMS)?  

Les troubles musculosquelettiques (TMS) regroupent une quinzaine de maladies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres et de la colonne vertébrale. Ce sont des pathologies multifactorielles à composante professionnelle.
Les TMS s’expriment par de la douleur mais aussi, pour ceux du membre supérieur, par de la raideur, de la maladresse ou une perte de force. (ref.#2)

Quelles sont les régions du corps concernées ?  

Les TMS sont liés à des sollicitations excessives de situations de travail et commencent par des douleurs ou des sensations désagréables, mais réversibles au départ. En 2014, 90,2 % des syndromes des TMS concernent les membres supérieurs (refs. #3 #4)

Que se passe t-il si ces charges de travail perdurent dans le temps?

Si ces sollicitations se répètent dans le temps, les capacités de récupération de l’organisme peuvent être dépassées et des lésions constituées vont apparaître:

  • Inflammation des tendons (épaules, coudes, avant-bras, poignets surtout).
  • Dégénérescence des articulations vertébrales (rachis cervical et lombaire).
  • Compression de nerfs (syndrome du canal carpien, sciatique).
  • Atteinte des muscles (surtout du cou et des épaules).
physiotherapists PhysioAndGo
Services, commerces et industries de l’alimentation: 97%
Industries de transports, de l‘eau, du gaz, de l’ectricité, du livre...: 95%
Commerces non alimentaires: 94%
Activités de services II (intérim, santé, nettoyage...): 93%
Activités de services I (banques, assurances, adminstrations...): 92%
Industrie du bâtiment et des travaux publics: 92%
Industrie du bois, de l’ameublement, du papier-carton, du textile...: 90%
Industrie de la chimie, du caoutchouc et de la plasturgie: 87%
Industrie de la métallurgie: 84%

Quelles sont les catégories professionnelles concernées? 

Ces pathologies, dont l’origine est le plus souvent multifactorielle, touchent toutes les professions quel que soit le secteur d’activité et l’ensemble des pays industrialisés. (ref.#5)

Quelles sont les conséquences humaines et économiques des TMS en entreprise?

COUTS HUMAINS:

Les TMS sont la première cause:

  • de maladie professionnelle.

    • Ils représentent plus de 87 % des maladies professionnelles.
    • Ils progressent d’environ 20% par an depuis plus de 10 ans.
  • d’accident du travail.

    • Ils représentent plus 44 % des accidents du travail.
  • d‘inaptitude au travail et d’invalidité avant 45 ans.

COUTS FINANCIERS:

physiotherapists PhysioAndGo
1.- Coûts directs

Ils sont directement imputables aux TMS et à leur gestion.

  • Cotisations maladies professionnelles (accidents du travail/ maladies professionnelles)
  • Indemnités versées pour les salariés malades (absence/soins)
  • Adaptation du poste de travail
  • Frais de gestion administratives.

Refs.#6, #7

2.- Coûts indirects

Ils sont liés aux dysfonctionnements induits par les TMS (2 à 7 fois les coûts directs)

  • Absentéisme et départ.
  • Perte de capacité de production: délais, capacité et qualité.
  • Perte de productivité: allure dans les gestuelles, et remplacement des personnes compétentes devenues inaptes.
  • Dégradation de l’ambiance au travail.

Refs.#6, #7

3.- Coûts stratégiques

Diminution de la capacité de l’entreprise à mobiliser des ressources pour gagner ou maintenir une position concurrentielle.

  • Augmentation du temps des cycles de production liés aux restrictions.
  • Impact du sureffectif induit par les TMS sur les prix et la compétitivité.
  • Dégradation de l’image de l’entreprise pour ses clients et pour son attractivité.
  • Risque de conflit et d’épuisement, baisse de motivation.

Ref.#6

physiotherapists PhysioAndGo

Quelques chiffres cléfs en Suisse:

Selon une étude du secrétariat d’état à l’économie SECO sur les conditions de travail et Santé effectuée en 2009, les TMS entraineraient:

  • La réduction de la productivité et des coûts d’exploitation totalisant 3.3 milliards de Francs, pour un volume de travail évalué à 40.2 milliards de Francs.
  • Le nombre de jours d’absences professionnelles estimé à 1.6 million soit 967 millions de coûts directs et indirects.
  • La perte de productivité (5%) pour les situations de travail comportant un risque de TMS accru soit un coût de 5480 millions de Francs.

De par notre approche préventive et curative des TMS, Physio&Go vous aide à réduire ces coûts directs, indirects et stratégiques. (Ref.#8)